Posts à l'affiche

Les légumes « verts »

Le sol, le climat et le savoir-faire de plusieurs générations de maraîchers, ont permis à la plaine du Roussillon de devenir le « jardin primeurs » de la France après la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, beaucoup (trop) de facteurs font que ce rang est difficile à tenir, mais ce n’est pas le propos de cet article. Positivons, car notre ceinture verte est encore la plus riche de la région en termes de surface et diversité. « En hiver les légumes c’est dans le Roussillon que ça se passe », avec 400 maraîchers dont plus d’un quart sont abonnés au marché de gros. Et cela tombe plutôt bien car ce sont les produits indispensables sur vos étals en cette rentrée 2022.


COTE PRODUCTION


# Les légumes leaders

40 millions de pieds de salade sont produits dans le Roussillon. Notre pleine période de production s’étale d’octobre à avril, avec 105 hectares de production en plein champ et 240 hectares sous serre, ce qui place les Pyrénées-Orientales 1er département français producteur de laitue. En termes de variétés on retrouve également des batavias, feuilles de chêne, multi-feuilles ainsi que des scaroles et frisées de la famille des chicorées, essentiellement cultivées en plein champ. Nos salades, reconnues pour leur qualité et leur disponibilité en hiver, s’expédient dans la France entière et en Europe du nord. 60% d’entre elles sont destinées à l’industrie dite de la quatrième gamme, c’est-à-dire en sachets prêts à l’emploi, à destination des consommateurs ou de la restauration privée et collective.

20 producteurs de salades apportent leur production sur le marché de gros.




Colis de scaroles blanchies (famille des chicorées), produit traditionnel du Roussillon. Marché de gros de Perpignan.



Plus de 10.000 tonnes de céleri branche, sont également produits d’octobre à avril dans le Roussillon. «L’api», céleri branche en Catalan, est une culture traditionnelle de plein champ dans les Pyrénées-Orientales qui a même donné un nom à une variété : «le Vert d’Elne».

15 producteurs de céleri-branche apportent leur production sur le marché de gros.


# Les productions montantes

Depuis quelques années, grâce à des conditions pédoclimatiques (sol et climat) favorables et à une demande plus importante des consommateurs de produits originaires de France, le brocoli, le chou romanesco et le fenouil, se sont développés pour représenter plus de 200 hectares avec un volume de production estimé à 2000 tonnes.

Une vingtaine de producteurs vendent ces produits sur le marché de gros et notamment en agriculture biologique




Colis de fenouil. Marché de gros de Perpignan.


# Diversité et fraîcheur en circuits-courts

Moins vendus à « l’expédition », c’est-à-dire à l’extérieur du département, il existe une grande diversité de légumes que vous trouverez au marché de gros : blettes, épinards, mâche, radis, navets, panais, pak choi, choux Kale … auprès d’une quarantaine de producteurs.




Colis de mâche. Marché de gros de Perpignan.


COTE CONSOMMATEUR


Les légumes verts représentent la fraîcheur et la qualité de votre magasin et c’est en circuits courts et sur le marché de gros que vous la trouverez. De plus on ne le répètera jamais assez : manger des légumes plusieurs fois par jour permet d’être en bonne santé !

Le terme "légume vert" n’est pas en lien avec la couleur de ces végétaux, mais avec leur fraîcheur qui les différencient des légumes dits secs. En cuisine, l’usage des légumes verts permet de parfumer, de relever ou de donner de la couleur à un plat. En plus d'être peu caloriques, ces aliments possèdent également de nombreuses vertus. Voici quelques éléments clefs à donner à vos clients :

# Les bienfaits

Pour bien fonctionner, l’organisme a besoin de minéraux et d’oligo-éléments. Ces derniers sont présents en grande quantité dans les légumes verts. La consommation de légumes verts permet notamment de faire le plein de magnésium, qui est un excellent anti-stress, qui réduit la fatigue et aide à lutter contre les troubles de l’humeur. Autre minéral que l’on retrouve dans les légumes verts : le calcium, qui contrôle la contraction musculaire et la transmission nerveuse. La consommation de légumes permet également de faire le plein de fer, qui favorise le transport de l’oxygène dans les cellules. Les légumes verts renferment également des quantités importantes de vitamines comme la vitamine A, qui stimule le système immunitaire et veille au renouvellement des cellules de la peau et des muqueuses. Elle joue aussi un rôle indispensable dans le bon fonctionnement de la vision. Manger des légumes verts permet également de faire le plein de vitamine C, qui facilite l'absorption du fer et renforce le système immunitaire, et de vitamine B6, qui synthétise les anticorps et l’hémoglobine. La vitamine B9 est également présente dans les légumes verts et joue un rôle important dans la formation des globules rouges.

La richesse en antioxydants des légumes verts permet de ralentir le vieillissement cellulaire. Ils renferment également des acides gras essentiels comme l’acide alpha-linolénique, qui diminue le risque de maladies cardiovasculaires.

# Les différents légumes verts

Les légumes sont classés selon l’organe végétal récolté. Ils sont donc divisés en plusieurs catégories. Côté légumes verts on retrouve :

- les légumes-feuilles, parmi lesquels les choux cabus, verts, rouges, kale et la famille des salades au sens culinaire : laitue, scarole, mâche, épinard, … Sans oublier les blettes, symbole de fraicheur.

- les légumes-tiges, parmi lesquels on retrouve le céleri et le fenouil

- les légumes-fleurs, parmi lesquels on retrouve le brocoli et l’artichaut

- les légumes racines, parmi lesquels on retrouve la carotte, le navet, le rutabaga, le panais …


Mais la liste est encore longue et chacun de ses légumes a des bienfaits spécifiques. Le brocoli, par exemple, aide à booster le système immunitaire grâce à sa richesse en flavonoïdes.


Bonne mise au vert à tous !


Marché de gros Perpignan Méditerranée Métropole